Ce bonheur qui vient dans la chair

Frédéric Van der Borght

Psychologue clinicien, haptopsychothérapeute

Introduction :

 

Nous sommes très croyants. Quand on me demande : c’est quoi Dieu ? Je réponds : Dieu, c’est la profondeur des choses… dès qu’on est dans le superficiel ce n’est plus Dieu.1

     Ces paroles entendues par hasard en regardant une émission TV m’ont touché au cœur. Elles font vibrer en moi l’âme du peuple tsigane. Peuple de nomades, méprisés et fiers… Elles me disent l’intention de ce travail d’écriture : creuser ma foi éprouvée, rabotée et enrichie par mon expérience de psychothérapeute, belle aventure d’humanité. C’est en creusant, en s’enfonçant dans la profondeur du réel qu’on rejoint la quintessence des choses, le noyau savoureux de la Vérité toujours insaisissable mais de plus en plus proche…

   Cet essai est d’abord le fruit de nombreuses rencontres, de partages de questions et d’interrogations avec tant de personnes amies. Cet essai doit tout à ces dialogues.

     Au commencement était la Parole, la relation, le dialogue (Jn 1). La Parole est sans cesse à l’origine de ce travail d’écriture, passionnant mais difficile et frustrant car les mots écrits semblent tellement en deçà de ce que je voudrais exprimer. Les mots sont pauvres et malhabiles. Ils sont pourtant essentiels. Il y a comme une nécessité vitale de formuler de manière aussi précise que possible ce que me donne à contempler et penser ce que j’écoute et ce que je vis. C’est aussi comme cela que la Parole se fait chair.

      Tant de questions lancinantes nous assaillent sur le mal, la mort, le sens de la vie, l’existence de Dieu. La foi nous pousse à chercher… et qui cherche, trouve. Ma foi me travaille et me met au travail pour toujours plus de vie. C’est d’abord un chemin de bonheur. Un bonheur de plus en plus intense vécu dans ma chair, quels que soient les obstacles et les défis sur le chemin… Un bonheur qui porte en lui le besoin de se partager…  

 Alexandre Romanes, poète tsigane, co-fondateur du fameux cirque Romanes.  

Ce bonheur qui vient dans la chair

Psychothérapie, neuroscience et foi

  Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup en rapproche, aurait dit le biologiste Louis Pasteur. Loin de s’opposer, science et foi peuvent dialoguer. Dieu n’est pas une explication mais une présence intime qui se révèle au cœur du réel… Loin de nous faire fuir dans un ciel imaginaire ou virtuel, la foi en un Dieu qui prend chair nous entraine dans le réel concret de notre existence quotidienne, dans le plus authentique de notre expérience humaine.  La foi est un engagement qui nous fait éprouver la solidité de l’existence, l’importance vitale de la tendresse pour le développement de l’être humain. Elle est un choix qui nous délivre de nos croyances, de nos idéologies et de nos dogmatismes pour nous ouvrir à la relation à un Autre.  À partir d’une relecture de son expérience et de sa pratique clinique, l’auteur pose des questions existentielles et nous aide à sortir du dualisme tenace qui existe entre science et foi, raison et cœur, terre et ciel, chair et esprit. Il n’y a qu’une seule Vie, un seul Vivant au cœur de toutes choses. Il nous imprègne de ce bonheur qui vient dans la chair !

Frédéric Van der Borght
Ce bonheur qui vient
dans la chair

L'auteur  : 

Frédéric Van der Borght est psychologue et psychothérapeute.

Il a été formé à l’haptonomie et à la thérapie familiale.

Il exerce en libéral et en institution dans le secteur de la protection de l’enfance et de la santé.

Il est aussi investi depuis de nombreuses années dans le soutien à la parentalité, la conjugalité, la prévention précoce et la formation de professionnelle de la protection de l’enfance.

Il est directeur d’Aire de famille et vice-président de la Fédération nationale des centres parentaux.

 

On peut se procurer ce livre chez l’éditeur ou directement auprès de l’auteur en s’adressant à l’accueil de l’Eglise Sainte Claire.