Homélies du Père Etienne pendant le confinement

33ème dimanche dans l'année A - 15 novembre 2020 Evangile des talents

Je lisais tout récemment la biographie d’un écrivain français, Raoul Follereau, concepteur de la Fondation éponyme. J’étais sidéré et admiratif de sa vie riche remplie d’amour et de son combat caritatif ...

Deux points attirent mon attention :

1°) La mise en valeur de ses talents ....

2°) Chaque talent vaut son pesant d’or....

lire l'ensemble de l' Homélie

32e dimanche dans l'année A- 08 novembre 2020

Celles qui étaient prêtes entrèrent dans la salle de noces

Frères et sœurs, 

Jean de La Fontaine, est un poète français du 17ème siècle, de grande renommée, principalement pour ses Fables. Il a écrit une fable intitulée La cigale et la fourmi. C'est l'histoire d'un été au cours duquel une cigale voit une fourmi qui travaille pour faire des provisions. La cigale se moque d'elle toute l'année puis, en hiver, elle s'aperçoit qu'elle n'a aucune provision !...

1°) Savoir faire des réserves

2°) La responsabilité individuelle

3°) Quelle est la chose sage à faire aujourd’hui ?

lire l'ensemble de l' Homélie

Le mot du curé : Novembre 2020

Chers amis,

Paix et Joie !

Dans un climat d’anxiété et inquiétude, ce confinement national nous engage, comme Groupement paroissial, à nous concentrer sur l’essentiel, à éviter de multiplier les déplacements de nos membres et à chercher les moyens de vivre au mieux ce temps sur les plans humain, spirituel et pastoral.

Je sais combien l’eucharistie dominicale nous manque et combien elle est très importante pour nous. Mais le danger qui nous guette serait de chercher à pallier ce manque par d’autres moyens pour pouvoir continuer à communier. Ce qui n’est pas mauvais surtout si l’on reste dans l’observance des consignes sanitaires donnés par le gouvernement. Mais, pourquoi ne pourrions-nous pas réfléchir autrement ? Et si Dieu voudrait nous enseigner autre chose à la place de communier ? Et si le Seigneur nous attendait sur d’autres rivages ? Et si c’est là qu’il nous attend ! C’est à nous de pouvoir lire les signes de temps, de discerner, d’inventer et de sortir des ornières de nos habitudes pour trouver Dieu, cette fois-ci, sur des horizons nouveaux.

Pendant cette période de crise sanitaire, la priorité que je vous propose c’est de prendre le plus grand soin des personnes malades, isolées, en difficultés matérielles, en détresse morale ou spirituelle. C’est cela la véritable communion eucharistique du confinement. Car, dit-il, « chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25, 40). C’est à nous d’exploiter les moyens que la société et la technologie mettent à notre disposition pour nous faire proches des plus fragiles.

Pendant cette période de crise sanitaire, l’église Ste Claire restera ouverte tous les jours de 8h00 à 19h00 pour ceux qui veulent prendre un temps, aussi court soit-il, pour prier ou allumer une bougie. Durant la semaine, vous êtes invités à vous manifester auprès de vos prêtres par mails, appels téléphoniques ou sms pour leur exprimer vos besoins spirituels et ceux de votre entourage.  A l’occasion, d’un commun accord, ils discerneront et pourront vous ou leur apporter le réconfort dans la foi et l’espérance, la grâce de la confession et la sainte communion. Les dimanches, après la messe relayée via Zoom, les prêtres se rendront disponibles à Jouy-Le-Moutier et Ste Claire, pendant 1heure, pour répondre aux besoins spirituels de ceux qui étaient empêchés durant la semaine.

Dans tous les cas, les consignes sanitaires restent obligatoires : respect des gestes barrières et de distanciation, pas d’attroupement sur le parvis de l’église, ne pas trainer dans l’église après avoir allumé sa bougie et fait sa prière.

Dans l’espoir de voir tôt les jours meilleurs, que la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, garde vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus. Amen !

 

Fraternellement,

P. Etienne